Ecole d'Equitation Bois du Roi
24 A1, La Heydt - 4608 Warsage
0479122439
Fondateur du site Philippe Peterkenne
Les lecons d'équitation et les stages d'équitation près de Liège et Verviers
sont gérés par L'ASBL Ecole d'Equitation Bois du Roi

Leçons


Stages


Calendrier


Tarif


Cavalerie


Installations


Moniteurs


Usages


Photos et vidéos


Localisation


Méthode


Archives


Contact


Occupation du manège


Jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup plus qu’un manège !


Au Bois du Roi nous ne croyons pas à l’équitation uniquement « récréative ».

Pour aller à cheval, il faut une formation et parvenir à un socle de compétence.
Sans quoi, le pratiquant ne s’amuse pas, reste crispé, inflige des désagréments
à sa monture et augmente fortement les risques. En clair, pour des adultes
le minimum serait d’atteindre un niveau proche de l’étrier d’or (moins l’obstacle
pour les plus de 45 ans) et pour les enfants et ados, obtenir le 1er degré.

L’autre jour, on pouvait lire une déclaration d’un des grands professionnels
d’obstacle de notre pays. 
« De par mon métier, je suis en compétitions internationales chaque week-end
et je ne vois jamais nos petits concours régionaux. Exceptionnellement,
je me suis rendu récemment à un de ces concours, accompagné par un des
meilleurs cavaliers allemands. Nous avons été atterrés ! C’était une épreuve
80/90 cm. Le niveau est très bas. Deux tiers de ces jeunes ne maitrisent même
pas une seule des notions techniques de base. Les trajectoires sont
trop souvent fausses, la position des cavaliers avant l’obstacle, pendant
et après le saut reste aléatoire. L’équilibre, la cadence et la vitesse
du cheval ne sont pas adaptés ! Il faut que les parents se posent les bonnes
questions concernant l’enseignement de l’équitation et la fédération doit
s’intéresser davantage à la formation. »

Nous partageons tout à fait cet avis éclairé. Mais comment atteindre
une compétence de plus en plus pointue comme tout le monde le souhaite ?
Laissons pour l’instant les aspects cavalerie, matériel, installations
(essentiels cependant) et concentrons-nous sur la pédagogie.

1. D’abord de la persévérance et laisser du temps au temps ! Exemples :
pour être à l’aise lors d’une promenade très facile aux 3 allures, comptez
environ 50 séances, mais pour former un premier degré, 750 séances en moyenne !
Deux fois par semaine pendant 7 ans et demi ! Une réalité qui n’arrangera
probablement pas les rêveurs impatients ni ceux qui se dispersent en pratiquant
des activités en surnombre. Devenir cavalier suppose un investissement fort !
Fréquemment au détriment d’autres possibilités.

2. Ensuite, un enseignement de qualité et exigeant. Car si les principes
de base ne sont pas inculqués on n'instruit personne. Exigeant ? Puisqu’un geste
est juste ou faux, on continuera de corriger l’élève jusqu’à ce qu’il maitrise
le mouvement. On reprendra dix fois, cent fois l’exercice ! Jamais l’enseignant
ne transige ! Jamais il ne dira «  c’est bien » si cela n’est pas.
Cependant il procédera par étapes et soulignera les progrès, même minimes.
Force est de constater que cette rigueur déconcerte parfois !

3. Et en effet, pour apprendre l’équitation, chacun devra puiser dans ses ressources.
Des qualités humaines, quasi intimes seront mises à contribution.
- la sensibilité, le sens de l'observation, l'adresse.
- Le courage, le cran. Oser des choses qui paraissent parfois difficiles.
Remonter après une chute…
- L’humilité, la modestie, car rien de tel qu’un cheval et l’équitation pour ramener
les égos à leurs justes proportions. Tous les cavaliers ayant un peu d’expérience
  savent  cela !
- Accepter la discipline, respecter les professeurs sans quoi tout se dérègle :
chevaux négligés, matériel non rangé devenu introuvable, horaire improbable,
groupes hétéroclites avec des élèves trop avancés ou de niveau insuffisant,
sécurité galvaudée, en bref pagaille et désorganisation, puis plus loin destruction
de l’école !

En restant intéressant et gai, le staff Bois du Roi poursuivra dans l’exigence,
car nous aimons profondément la belle équitation et souhaitons offrir du bonheur
grâce aux chevaux. De plus, nous sommes convaincus que celle-ci contribue
à former et épanouir des personnalités riches et fortes également en dehors
du domaine équestre.

Nous voulons transmettre ceci à nos membres : les efforts
à long terme payent toujours que ce soit pour la joie à cheval (plus on acquiert
de compétence, plus on s’amuse !) ou dans la vie ! Certains enfants et des ados
de 2020 semblent avoir un peu de mal avec cela. Ensemble, nous pouvons
leur apprendre que la récompense différée (après une ardeur de longue haleine)
est souvent intense et surtout plus durable !

Tout cela, c’est bien plus que seulement « aller à cheval ou à poney » !

19-2-2020


3e manche du challenge
voir les résultats...18-2-2020


Rebecca Coenen et Horthe remportent le barème A en 70
(photo Camille Paillot)


Ranking des meilleurs chevaux d’obstacle


Janeiro avec Julie Beuken, archive 2019. Le poney domine le ranking des chevaux d’obstacle !
Pas étonnant puisqu’il reste entre autres sur 4 victoires en autant d’épreuves !


Une fois par an, en janvier, après la 2e manche du challenge,
le ranking des meilleurs chevaux d’obstacle Bois du Roi est mis à jour.

On considère toutes les épreuves sur une période de deux ans
(cette fois entre le 1er février 2018 et le 19 janvier 2020) en attribuant
des points aux huit premiers en 80/90 (de 8 à 1), aux six premiers
en 70/75 ( de 6 à 1), aux quatre premiers en 60 (de 4 à 1)
et même 2 et 1 point aux deux premiers en 40.

Depuis le début de ce classement en 2014, Orgeval avait toujours
occupé la première place. Après 6 ans de règne, le trotteur bai
parti à la retraite, un autre sauteur accède au premier rang.
Il s’agit du fantastique poney pie, Janeiro !  Derrière lui, à 4 points,
Assinao conserve le podium où il prend place depuis 2016
sans discontinuer. Fuente est troisième.

Puisqu’ils vivent chez nous, nous avons inclus les montures
des propriétaires, à titre indicatif, car elles sont pénalisées
en n’ayant qu’un seul cavalier alors que les chevaux de l’école
assurent souvent deux prestations.

Les plus fortes avancées dans l’ordre du classement sont cette fois
pour Eclectic +21, Gap +19, Sucrepom et Maïko +18 ainsi que Hakuna +15
En recul, Toga -25, Le Calin -20 et Rik -12.

Voici les 15 premiers du classement.
Ils ont tous progressé par rapport au classement de janvier 2019

1 JANEIRO 79 +13 places
2 ASSINAO 75 +1
3 FUENTE 62 +1
4 JUST IN TIME 47 +2
5 MOLDAO 39 +8
6 REAL 38 +2
7 CÔTE D'OR 35 +5
8 VIRTUOSE 34 +9
9 GAP 31 +19
10 ANDY 30 +13
11 Y-BOB 29 +1
12 BENTE 24 +9
13 GRAFFITI 22 +5
14 SUCREPOM 21 +18
14 HAKUNA 21 +15

Manche 2 du challenge
Résultats...19/1/2020


Toute l'année 2020

Vingt stages de tous niveaux en juillet/août



Comme vous êtes toujours plus nombreux à souhaiter la parution
du calendrier le plus tôt possible, nous nous sommes pressés
d’établir le programme, avec quelques innovations intéressantes.

D’abord l’enchainement classique du mois de mai, combiné (le 1er),
examens étrier d’or et 1er degré (le 16), examens étrier d’argent,
de bronze (le 17) et examens licols blanc, bleus, rouges le 21 .

L’été commencera par le derby, le 20 juin.

Parmi les vingt stages de tous niveaux en juillet/août, on peut pointer
celui de trois jours du 1er au 3 juillet, celui de deux jours destiné soit
à l'initiation dressage, soit aux ados et adultes encore relativement novices.
Egalement, la semaine spéciale du 24 au 28 août pendant laquelle deux groupes
prépareront des carrousels en musique qui seront présentés au public le vendredi.

Concernant l’aspect financier, en 2020, importante réduction
pour un 2e stage. Un cavalier qui s’inscrit à un second ou un troisième stage
pendant la période juillet-août reçoit automatiquement une réduction de 30 %.
Cela vaut aussi pour deux personnes vivant sous le même toit pour
un stage aux mêmes dates : le premier paie le prix normal, le second
obtient le prix avantageux.

Vous pouvez consulter le calendrier complet ici...13/1/2020




Les 18 décembre 2019, Salomé Levaux et Eclectic, Maxence Dedroog et Andy, Léa Vandenhove et Assinao.



Comme toujours, les shetlands paradaient en tête de notre groupe à Aubel le 1er dimanche
de novembre 2019 pour la Saint-Hubert.
photo Jacky Vanaubel


6h 30', les chevaux se reposent. Magnifique image de vie en randonnée !
Photo Brigitte Melen

ax
Liam et Chloé Vanderheyden, Camille Michel. Toy, Alvin et Hulk






La carrière


 


 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

             


 

 

 

 

 

  

 

 



 

 


 

 


 

 

 



 

 

 

 


 

 

 


 


 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos shetlands en danger

Nos shetlands sont obèses
et en danger de fourbure !
Une maladie grave
qui ruine souvent  les shetlands
parce qu’ils ont une tendance prononcée à l’embonpoint.
Clown et Juju sont dans le même cas. Il faut agir ! En conséquence,
la ration sera de  1/10 de seau pour tout le box (un fond de seau). Pour clown, Haribo, Omalet et Juju deux petites poignées suffiront.
Svp, plus aucune friandise !

Prochainement

3e manche du challenge
samedi 15 février

Du lundi 24 au vendredi 28 février
Stages


Fonctionnement
des cycles


Archive 2018, Morgane Reynders et Sucrepom

Les cycles de 13 ou 39 leçons constituent la base de notre enseignement, car ils permettent l'indispensable
régularité et des tarifs particulièrement avantageux.

La formule « cycles » est très simple et donne d’excellents résultats,
mais il y a des conditions
à respecter.

voir les règles...18/10/2019

Film de présentation
2 minutes
aqw Voir les images...

PHOTOS


Jille Hagelstein et Winny
.

Brigitte Melen et Sucrepom


Lucine Rompen et Janeiro
sautent haut en mars 2019


Amy Linders et Chokotoff


Camille Devos et Maïko


Camille Offermann et Janeiro


Claire Tyberghein et Nord-Sud


Noémie Praillet et Wall-E


Andrée Rohen et Graffiti