Usages et recommandations

 

Beaucoup de nouveaux membres nous rejoignent.
Ils aiment connaître les usages et les règles de notre communauté.

Pour les anciens, ceci servira de rappel.

Nous souhaitons vous aider à concrétiser vos rêves équestres.
Nous vous invitons à communiquer avec votre moniteur ou Marie-Anne
concernant tous les aspects qui vous préoccupent.


Cycles et récupération

En équitation, plus on progresse, plus on a de plaisir !

Pour s'améliorer, monter à cheval une seule fois par semaine ne suffit pas.
Essayez de multiplier les occasions de séances supplémentaires.
Inscrivez-vous aux stages, aux randonnées, ou à un second cycle.

Les cycles constituent la base de notre enseignement, car ils permettent
l'indispensable régularité. Néanmoins, vous pouvez vous absenter trois fois par cycle.
Dans ce cas, vous récupérez votre leçon dans un autre cycle de niveau semblable.
Ces récupérations doivent se faire rapidement.
Les absences supplémentaires à trois par cycles ne donnent lieu à aucune
récupération. Un cycle n'est jamais remboursé. En cas de nécessité,
la valeur d'un cycle pourra être utilisée autrement, pas exemple pour un stage ultérieur.

La tenue

L'équitation au Bois du Roi se réfère à la tradition. Un peu d'élégance
ne nuit pas et on ne badine pas avec la sécurité. La bombe ou le casque
d'équitation se porte sans aucune exception. On ne monte pas en chaussette.
Les mollets sont couverts par des bottes ou des guêtres.
Le vêtement (chemise, tee-shirt ou polo) se rentre dans le pantalon.
La veste est fermée. Pas de pans qui volent au vent.

En été,en promenade ou randonnée,on ne porte pas la veste attachée
par les manches autour de la taille (on la place sur la selle, roulée
et nouée par des liens).

On monte avec un vêtement qui couvre les épaules, pas de « marcel »
ou de « débardeur ».


Une tenue correcte, simple et classique convient très bien.
On ne monte pas les épaules nues.

L'attribution des chevaux 

Seuls les moniteurs ou Marie-Anne attribuent les chevaux.
Un souhait est possible, sans plus.

Le silence durant les leçons

Le calme pendant les leçons est indispensable, car à cheval, il est difficile
d'entendre la voix de l'enseignant. Le déplacement d'air, le bruit des battues,
et le crissement des cuirs diminuent l'audition. Si en plus un brouhaha
s'installe, plus aucune pédagogie n'est possible. Tolérer des manquements
dans ce domaine détruirait la qualité de notre enseignement.
Nous nous devons d'être rigoureux.

Les tapis de selle

Soit vous utilisez les couvertures, soit un tapis de selle Bois du Roi.
Les autres sous-selles ne sont pas autorisés .

L'ordre

On range parfaitement le matériel après la leçon (les cavaliers qui l'ont appris,
pas les parents), y compris la couverture (rangée sur le séchoir, pas posée
au hasard).
On cure toujours les pieds avant de déplacer un cheval.
On ramasse les crottins que le cheval fait dans la cour ou une allée, etc.…

Sécurité des enfants

Les chevaux, même d'apparence calme provoquent occasionnellement
des accidents.
La curiosité naturelle et certains jeux d' enfant peuvent avoir ici des conséquences,
parfois inattendues et dommageables. Afin d'assurer leur sécurité, les enfants
de moins de 11 ans, non concernés par une leçon, ne sont pas autorisés
à déambuler seuls dans les installations. Soit ils doivent être accompagnés
par un adulte (qui les surveille vraiment), soit ils restent à la cafétéria.

Soins aux chevaux et pansage

Impossible de préparer et de panser (succinctement) un cheval
en moins de 20 minutes ! Soyez présent à temps. Un pansage long
est encouragé. Apprendre les soins aussi. Il est recommandé
de s'intéresse à la vie de l'écurie sous tous ses aspects.
En fin de journée, la tradition impose quelques petites tâches rapides.

Les chiens

Les chiens ne sont jamais admis sur le site, même tenus en laisse.

Les pensions

1.  La pension comprend : la mise à disposition d’un box – la litière
(maximum 13 kg de paille par jour) – la nourriture en large suffisance
(fourrage + aliment complet) et sa distribution en 3 repas – le vidange
du box une fois par semaine – l’usage des installations et de l’éclairage,
toutefois, les lieux de leçons ne sont accessibles aux propriétaires
durant les cours que s’ils les suivent – un endroit pour ranger une armoire
en métal de 100 x 60 x 60 (ce modèle est obligatoire)
2. La pension ne comprends pas : toutes les autres prestations, telles que,
les cours d’équitation - l’utilisation des prairies - la maréchalerie -
les soins vétérinaire – sortir ou rentrer un cheval…etc.
3. La pension est payable par mois anticipativement, le premier du mois.
4. Les propriétaires disposent de leur propre matériel.
5.  Les propriétaires ne laissent pas monter leurs chevaux par des tiers
ou par des membres non propriétaires, sauf si le cavalier occasionnel
suit une leçon payée au tarif normal. Idem pour les promenades.
Avec l’accord du propriétaire, les membres d’une famille habitants
sous le même toit, ou les enfants mineurs du propriétaire, un moniteur
accepté, et les autres propriétaires montent le cheval à leur gré.
6. Les cours particuliers sont uniquement possibles avec Alienor Linotte
ou Michel Tecqmenne.
7. Une demi pension sur un même cheval suppose son utilisation par 2 cavaliers seulement.
Chacun d’eux verse la moitié de la pension.
8. Les dégâts mineurs que peut occasionner un cheval sont pris en charge
par le manège. Par dégât mineur, on entend des réparations jusqu'à 125 €, tels qu’abreuvoirs ou mangeoires cassés, porte déboitée, une chaine de la douche cassée, etc.
Cependant, les dégâts mineurs qu’occasionnent certains chevaux de façon
répétitive sont à charge du propriétaire. Exemple, le cheval qui casse
régulièrement sa mangeoire ou les clôtures.
Les réparations importantes causées par un cheval sont à charge du propriétaire.
Ce sont celles qui coûtent plus que 125 € telles que, par exemple, l’arrachage
des barres de l’aire de pansage ou l’effondrement d’une paroi suite
à un cheval qui tire au renard.  Cependant les dégâts du à l’usure
sont à charge du manège.

 Le propriétaire qui s’occupe de son cheval ou qui le monte
est le gardien de l’animal. En cas d’accident, il est responsable.
Chaque propriétaire devrait prendre une assurance en responsabilité civile.

9.
Lorsqu’il quitte définitivement le manège, le propriétaire doit un mois
de pension, à moins qu’il n’ait averti au moins 30 jours avant son départ.
10. Il n’est pas de mise de se servir soi-même en paille, fourrage ou quoi
que ce soit. En cas de carence, il faut avertir soit Marie-Anne ou Michel Lequarré,
soit Alienor Linotte
11. Les propriétaires utilisent les installations comme le ferait un père
de famille soigneux. En ce domaine, les usages des gens de chevaux  sont :

propreté et rangement

curer les pieds - nettoyer les abords et les douches après utilisation
(il faut utiliser brosses et raclettes)  -– balayer et évacuer sur la fumière
les crottins (ceux que fait le cheval partout -sauf manège et carrière-
dans les allées, sur l’aire de pansage, à la douche, et aussi ceux que
votre cheval fait dans la cour quand vous êtes sur son dos. –  ramasser
et jeter les crins et poils dans les poubelles (pas sur la fumière) -
ranger le matériel d’obstacle après une séance de saut,
sauf si le matériel était déjà en place