Saint-Hubert

Encore une belle réussite


(photo Anne Léonard)

Les moments traditionnels de la Saint-Hubert se sont succédés ce dimanche 9 novembre.
Bénéficiant d’un climat propice, le deuxième évènement intense du calendrier
(après le derby) a été un nouveau succès.

D’abord à Aubel. Affluence des grands jours pour le cortège équestre et
la bénédiction. Notre cavalerie de 46 couples a défilé avec panache.
Ce magnifique tableau justifie l’énorme travail préliminaire et le toilettage.
A cheval, au centre de l’attention, on perçoit l’harmonie et la poésie de l’instant.
On entend le fort murmure d’approbation d’un public conquis.

En chemin, une autre émotion. Le ruban de chevaux, dessus noir et blanc,
dessous bai, alezan, gris ou pie serpente sur le tapis vert émeraude des
prairies de novembre. Cela s’admire de l’intérieur en se retournant ou en
regardant devant soi. Inoubliable joie !
Comme toujours, le carrousel improvisé fut… improvisé.
Il semble que nous devrions le préparer, au moins par une ou deux répétitions.
A partir de 2015 probablement, car mieux réussi, ce serait un prolongement
de qualité. Une vibration ajoutée.

Beaucoup de convives pour la choucroute. Pas de record, car Marie-Anne
avait suscité moins de réservations afin d’améliorer un peu le confort.

Les courses shetlands ont commencé bizarrement avec 3 chutes dès le second virage !
Personne ne s’est blessé, mais nous devons progresser et trouver les moyens
pédagogiques de renforcer l’équilibre des enfants. Sans danger et sans leur
faire peur ! Nous y veillerons. Après ce début comique, cela s’est passé sans anicroche.
En finale, Victoria Claine (Chokotoff) a devancé Mathieu Franssen (Haribo) et Lucine
Rompen (Hulk).

Niveau logiquement plus élevé chez les poneys. Les galops rapides ont enthousiasmé
des travées bien garnies. Les encouragements fusaient. En tout, il y a eu 8 courses.
Salomé Levaux (Le Calin) a remporté la coupe devant Laetitia Stamera (Joshua)
et Anaïs Musu (Gordon).

Le Championnat de Jumping a surtout valu par la finale tournante à quatre.
Maxence Dedroog a commencé par un sans-faute sur Just in Time, son cheval.
Imité tour à tour par Romane Chevalier (Côte d’Or), Amandine Laruelle (Izadora)
et Emilie Degueldre (Boghota).
Ainsi à l’issue de la première ronde, les quatre qualifiés demeuraient au même
échelon : zéro point ! Puis cela a continué de même. Les finalistes réussissaient
chaque parcours associés aux trois autres montures. En tout 15 sans-faute sur 16 !
Etonnant ! Seule Emilie Degueldre fut pénalisée de 4 points avec Izadora.
Restaient trois premiers ex aequo. Dans ce cas, afin de ne pas imposer
une tâche supplémentaire aux chevaux, le règlement prévoyait de départager
selon le barrage initial . Or Romane Chevalier s’y était montrée la plus vive
du trio devant Amandine Laruelle et Maxence Dedroog, soit le classement
définitif du championnat de concours hippique dont la remise des prix
ponctuait une Saint-Hubert grand cru !

 voir l'album photos 

Résultats championnat de concours hippique Bois du Roi 2014 - Tour 1 Temps 1' 04'' et 1' Pts Temps barrage Pénal. bar.
1 Romane Chevalier Côte d'Or 1' 0 37"91 0
2 Amandine Laruelle Izadora 56" 0 38"60 0
3 Maxence Dedroog Just In Time 57" 0 39"12 0
4 Louise Kinna Côte d'Or 59" 0 42"31 0
5 Emilie Degueldre Bogotha 56" 0 43"69 0
6 Camille Verbert Doré 1' 0 38"53 4
7 Mathilde Pinckaers Corto Maltese 1' 0 40" 4
8 Manon Lekeu Y-Bob 57"91 0 41"90 4
9 Alienor Linotte Moldao 59" 0 1' 4
10 Chloé Doutrewé Sucrepom 59" 0 1'08"41 8
11 Laura Vyghen Doré 56" 0 59"65 12
12 Cédric Jans Orgeval 54" 0 - EL
13 Marie Lonay Tip Top 1'07" 0,75 La finale tournante
Les 4 qualifiés ont tous réussi 4 parcours sans-faute, sauf Emilie Degueldre, 4pts avec Izadora.
Elle est 4e de l'épreuve. C'est le barrage initial qui a déterminé le classement définitif.
1. Romane Chevalier
2. Amandine Laruelle
3. Maxence Dedroog.
14 Gwenn Joris Maïko 1' 09" 2,25
15 Audrey Loos Just In Time 57" 4
16 Vincent Marquet Y-Bob 58" 4
17 Rosalie Niwa Graffiti 1' 4
17 Lise Dall'Arche Toga 1' 4
19 Stéphanie Schmetz Fuente 1' 07" 4,75
20 Laura Adam Assinao 1' 14" 6,5
21 Pauline d'Herckers Mr Widu 1'20" 9
22 Maxence Lambiet Thor 1'15" 13
23 Julie Beuken Gap 1'30" 18,5
24 Emeline Dedroog Laurenzen 1'40" 19,5
  Léa Vandenhove Assinao - AB
  Laurent Keuninckx Thor - EL
  Elke Vrijens Charco - EL
  Hélène Van Laethem Brenda - EL



A mi-course de la finale shetlands sur 3 tours. Guillaume Jacobs en tête depuis le début est toujours devant. Il finira
pourtant 4e. Lucine Rompen (Hulk) suit. Elle sera 3e. Malgré son air impassible, Victoria Claine sur Chokotoff va
bientôt dépasser tout le monde pour aller gagner. Mathieu Franssen remontera au 2e rang final sur Haribo.
(photo Arnaud Lepas)


Premier virage de la finale poney. Salomé Levaux (La Calin) est déjà en tête. Elle le restera. Sophie Deprez (Nord-Sud) va chuter.
Anaïs Musu et Gordon termineront 3es, Laetitia Stamera (Joshua) sera 2e.
(photo Arnaud Lepas)


Salomé Levaux et La Calin (photo Arnaud Lepas)



La finale tournante réunissait Maxence Dedroog, Amandine Laruelle, Emilie
Degueldre et Romane Chevalier qui a remporté l’épreuve. On la voit ici avec les quatre chevaux.

En haut à gauche,Côte d’Or, sa monture. Ce bai assez tardif s’est révélé
dimanche en produisant 8 (!) parcours vierges avec 5 cavaliers différents ! Car Louise Kinna
le montait aussi et pouvait prétendre à la finale tournante (4e après la phase initiale),
mais le règlement prévoyait que s’il y avait deux qualifiés avec la même monture seul
le meilleur des deux pouvait participer. Le long travail de Louise et Romane
(elles façonnent Côte d’Or depuis plus d’un an) est récompensé !

En haut à droite Bogotha. En Bas à gauche, Romane monte Izadora
et à droite Just in Time.
(photos Arnaud Lepas)