Endurance

 

 

 

 

Ali et Sahid 160 km
lire plus...20/6/2016


Endurance 2002-2015
lire le texte...15/12/2015
voir tous les chevaux utilisés ...15/12/2015
Les médaillés de bronze du championnat d'Europe 2011 à Florac:
Pierrot Di Geronimo, Michel Lequarré, Céline Just, Maritza Peireira


Sahid et Ali 5es en France (octobre 2015)

Alienor Linotte et Sahid vers le 78e km lors de la CEI 2* le 3 octobre au Lac de Madine (photo Coralie Soupart)

En visant un dernier objectif, l’époque « endurance » touche à sa fin au Bois du Roi.
Après 13 années à l’intendance, Alienor Linotte aimerait accomplir une
160 kilomètres en selle sur l’unique cheval de compétition
encore à l’écurie, le chevronné Sahid des Fontaines.
Le règlement ayant changé (désormais, les qualifications perdurent
2 ans seulement), la réussite d’une épreuve de 120 km devenue
une étape obligatoire, Ali a pris le départ à six heures le 3 octobre de
la CEI 2* sur les bords du Lac de Madine. Une région tout en collines
et faux plats à 50 km de Metz. On dénombrait 31 cavaliers de 8 nationalités.
Après avoir déjà beaucoup monté Sahid aux entrainements, Manon Lekeu
assumait aussi l’assistance.

Jamais éliminé avant cela (11 trois étoiles au palmarès !), en mai, puis
en juin, Sahid avait échoué deux fois. Nous nous demandions s’il restait
performant à 14 ans, d’autant plus qu’il avait conclu très fatigué une
100 km voici deux mois.

En décrochant le 5e rang avec à la fin une réserve de ressources disponibles
et le prix de la meilleure condition (mieux doté que le vainqueur!), notre arabe
gris  a offert de bonnes sensations à son heureuse et excellente cavalière tout
en rassurant son entourage. Dès lors, nous pensons disputer cette fameuse
160 kilomètres. Au calendrier 2015, il subsiste des courses au sud de l’Europe,
cependant nous attendrons sagement le printemps prochain.


Fin d'une période

La toute dernière course de ma carrière d’endurance,
aux Pays-Bas le 6 juin 2015,  a tourné court.
Sahid semblait en grande forme. Nous étions seconds au 95e kilomètre
sur 160 (18 partants), quand victime d’un ennui musculaire, le gris a
boité nettement d’un postérieur. Le lendemain, il n’y paraissait plus !

Ainsi sonne la fin d’un cycle commencé en 2002.
Sans tambours ni trompettes !
J’avais rêvé d’un dénouement plus heureux, mais tant pis.
En sport, il faut accepter les contretemps.
D’ici quelques mois,  je consacrerai un article-bilan sur cette
longue période passionnante.

Michel Lequarré


Sahid enrichit son palmarès
récit de la course de Santa Susanna en Espagne...11/12/2014


Endurance, Sahid en forme à Florac sur 160 km
lire plus...19/9/2014

Sahid le lendemain de la course de Florac le 14 septembre


Sahid 3e en France sur 160 km
lire le récit...9/10/2013