Marbre-Rouge


Marbre-Rouge en 2004 (Laura Fabry)


Randonnée 2013, avec Valérie Lemaire

Marbre-Rouge ! Un pilier, un monument de notre manège s’en va.
Depuis 2000, ce trotteur bai brun, modeste, mais extrêmement utile sert
notre communauté avec une constance rarement égalée. En 16 ans, vous
êtes tous succédé sur sa selle, souvent quand vous n’aviez qu’une main
hésitante (ou pire) et une assiette approximative. Marbre Rouge a tout supporté,
aucune maladresse n’a altéré sa bonne volonté. Peu à peu grâce à lui et à ses
semblables, vous vous êtes façonné en homme cavalier ou femme cavalière.
Ce cheval à la langue pendante (on ne sait pourquoi il tire la langue quand il est
monté, malgré plusieurs essais de mors) jouira d’une retraite merveilleuse,
car Jacky et Eliane Debougnoux se sont beaucoup investis dans ce projet réfléchi de longue date.
(novembre 2016)
Marbre Rouge !
Un brave cheval comme on dirait « un gars bien ». Un équidé sans histoire, bon ouvrier,
toujours au poste quoi qu'il arrive. Le genre qu'on regrette beaucoup…quand ils ne sont plus là.
Nous l'avons acheté à notre marchand, Freddy Gustin en 2000. Il avait été un peu entrainé
pour les courses au trot (trotteur, sa race), mais n'avait pas convaincu en manquant son
test par trois fois.
Il a rapidement appris le galop lent et toutes les autres nécessités de son nouveau métier
de cheval d'école pour l'instruction et le loisir. Car il ne faut pas lui proposer d'enjeux sportifs.
Il saute comme le plus mauvais cheval de cette rive de la Meuse et au dressage,
il ressemble à une casserole attachée à la queue d'un chien. Non, tout ça, ce n'est pas
son affaire. Par contre, il excelle en promenade et en randonnée. Infatigable,
il porterait le plus imposant d'entre nous plus loin que presque tous les autres.
S'il préfère suivre plutôt que mener, il franchit n'importe quel passage délicat en
sifflotant. Au manège, les assiettes raides , les mains maladroites, il les pardonne
volontiers, car la générosité fait partie de son caractère. Un cheval qu'il faut respecter,
sans lui et ses semblables, les novices ne pourraient pas s'y mettre !
(décembre 2008)



En 2011 avec Brigitte Wijzen - Novembre 2011 avec Dany Dobbelstein


En 2005 avec Brigitte Wijzen


En 2004 avec Chloé Doutrewé

 


 

 

 

 

[contact : Manège@boisduroi.be ] 24, La Heydt 4608 Warsage Tél : 04/ 376 66 79
Mise à jour : 24-nov-16 ]