Le Calin


Le Calin avec Célia Borret. Derby en juin 2016

L’atout le plus marquant du poney aubère est son modèle « cheval de sport miniature »,
car il procure aux élèves des sensations proches de celles qu’ils ressentiront plus tard.
Même s’il s’est assagi, La Calin ne convient pas pour les purs novices, mais les enfants
dégourdis prennent aisément sa mesure et il est très apprécié. En concours hippique
et sur le rectangle, il figure parmi les meilleurs de sa catégorie et on ne compte plus
ses bons résultats en compétition. (décembre 2018)

Célia Borret (Le Calin) remporte ex-aequo une épreuve 60 (mars 2016)

Salomé Levaux (Le Calin) a remporté la coupe devant Laetitia Stamera (Joshua) et Anaïs Musu (Gordon).
(courses poneys st-hubert 2014)

Difficile d’obtenir des flots avec lui en 80/90… Mais pas impossible puisque Margaux Rompen
termine 3e de l’ultime épreuve. (challenge obstacle 2014)

Comme souvent, Manon Lekeu s’est montré la meilleure. Elle école Le Calin.
Le couple l'a facilement emporté. (jumping hivernal 2012 en 60)

Le Calin, poney de modèle léger avec du sang. Cheval miniature, parfois un peu chaud.
Il a été débourré à l'école par Marie Lequarré. Acheté chez notre marchand habituel
Freddy Gustin, il devait être revendu. N’ayant pas trouvé acquéreur, il a intégré la cavalerie.
Ses premiers trimestres de service sont encourageants. (février 2012)


Avec Lucine Rompen en juin 2018


Margaux Drèze en février 2018 - Justine Cremer en mai 2018


Avec Estelle Dessart en 2014 - Même année avec Salomé Levaux




 


 

 

 

 

 
Mise à jour : 7-déc-18 ]